Blog                             Multi-Gyn et Multi-Mam

Infections

31/10/2018

Seul un médecin peut définir avec certitude la présence de germes infectieux au niveau vaginal. Il est donc nécessaire de le consulter si plusieurs symptômes typiques de l'infections sont présents (ex. écoulements anormaux, odeur de poisson, démangeaisons après avoir uriner ou après les rapports, irritations, brûlures, inflammation, ...).

Seul un médecin peut définir avec certitude la présence de levures (champignons) au niveau de votre flore vaginale. Les symptômes possibles d'une mycose sont: irritations vulvaires, démangeaisons, sensation de brûlure, douleurs, pertes vaginales (pas toujours présentes; blanchâtres, épaisses ressemblant à du fromage blanc, odeur de poudre à lever)...

Les causes d'une perte anormale sont multiples et difficile à décelées. Une analyse d'un prélèvement est souvent nécessaire et seul un médecin est habilité à le faire. Cependant, beaucoup de femmes se connaissent suffisamment pour définir si c'est un simple problème ponctuel ou s'il y a quelque chose de spécifique.

Certaines femmes ont une odeur vaginale plus forte que d'autres. Cette odeur, à cause de changements hormonaux ou parce que le milieu vaginal a un pH modifié suite à un accouchement, peut devenir plus forte ou moins forte selon le cas. Il ne faudrait donc pas associer nécessairement forte odeur et mauvaise hygiène.

Les causes peuvent être multiples (hormonales, ménopause, physique,...) et l'avis du médecin s'impose. Si elles sont définies mais pas nécessairement traitées, on peut vouloir y remédier ponctuellement. Pour les douleurs à la pénétration, voir sous relations sexuelles.