pH vaginal – votre vagin est-il acide ou alcalin?

Vous avez peut-être entendu dire que la valeur du pH vaginal est une partie importante de la santé intime. Mais qu'est-ce que le pH exactement et pourquoi est-ce si important pour notre santé reproductive? Poursuivez votre lecture pour apprendre la valeur normale du pH vaginal et pour savoir si votre vagin est censé être acide ou alcalin.

Quelle est la valeur du pH?

Le pH est une échelle qui indique l'acidité et l'alcalinité. La gamme s'étend de 0 à 14, 0 étant le plus acide et 14 étant le plus alcalin. L'eau a un pH de 7, généralement appelé « pH neutre ». La valeur du pH d'un vagin sain se situe entre 3,8 et 4,5, soit dans la gamme acide. La raison est que les bonnes bactéries vivant dans le vagin produisent de l'acide lactique et que celui-ci réduit la valeur du pH.

L'importance du pH vaginal

Le milieu acide du vagin est une barrière naturelle aux infections et aux irritations, car il réprime la croissance des mauvaises bactéries qui préfèrent un milieu moins acide. Ceci signifie que tant que le compte de nos bonnes bactéries est élevé et que le pH vaginal est acide, les mauvaises bactéries ont peu de chance de proliférer, réduisant considérablement le risque d'infection.

Dès que la valeur du pH vaginal augmente au-delà de 4,5, les mauvaises bactéries profitent de l'occasion pour se développer et croitre, pour éventuellement provoquer une infection. Il peut en résulter des symptômes comme les pertes, l'odeur, les démangeaisons et autres inconforts vaginaux. Les changements au niveau du pH vaginal sont souvent liés à la vaginose bactérienne.

"Dès que la valeur du pH vaginal augmente au-delà de 4,5, les mauvaises bactéries profitent de l'occasion pour se développer et croitre, pour éventuellement provoquer une infection." 

Qu'est-ce qui cause les changements au niveau du pH?

La valeur du pH peut changer en raison de nombreux facteurs - voici ce que vous pouvez faire pour protéger votre santé vaginale et conserver la valeur de votre pH dans les valeurs acides :

  • Les antibiotiques. Ces médicaments tuent non seulement les mauvaises bactéries, mais également les bonnes qui ont la responsabilité de garder le vagin acide et en bonne santé.
  • Les relations sexuelles. La valeur alcaline du pH du sperme peut perturber le milieu acide du vagin et stimuler les bactéries responsables de la vaginose bactérienne. Vous remarquerez peut-être une forte odeur après des relations non protégées. Le cas échéant, envisagez utiliser des condoms pour éviter ces inconforts.
  • L'allaitement et la ménopause. La réduction des taux d'œstrogènes (en raison de l'allaitement ou de la ménopause) peut réduire le nombre de lactobacilles, et éventuellement causer une augmentation du pH vaginal (or, une réduction de l'acidité). Si vous allaitez ou si vous êtes en ménopause, essayez un produit prébiotique qui peut stimuler la croissance des bonnes bactéries et conserver votre pH à l'intérieur des valeurs saines.