Quoi faire et ne pas faire en matière d’hygiène vaginale

Une hygiène vaginale appropriée peut faire un monde de différence pour notre santé reproductive. Ça peut réduire le risque de faire des infections, ça peut accélérer le rétablissement et prévenir des symptômes d'inconforts comme l'irritation et les pertes. Jetez un coup d'œil aux plus importantes choses à faire ou ne pas faire en matière d'hygiène vaginale. 

À FAIRE : Lavez votre zone intime une fois par jour.

Ceci veut dire que vous devez simplement utiliser de l'eau tiède ou un nettoyant intime naturel doux une fois par jour.

NE PAS FAIRE : Utiliser du savon.

Le savon est très alcalin et très agressif pour la peau douce et sensible de la zone intime. Choisissez toujours un nettoyant intime naturel qui ne contient aucun savon, parfum ou colorant.

À FAIRE : Utilisez des lingettes intimes s'il n'y a pas de douche à proximité.

Surtout pendant vos règles, pendant les mois plus chauds ou lorsque vous voyagez.

NE PAS FAIRE : Porter des sous-vêtements ajustés en fibres synthétiques

Les tissus synthétiques ne permettent pas à la peau de respirer, ce qui augmente la température et l'humidité dans la zone intime. Les vêtements serrés créent de la friction, ce qui cause des micro-déchirures dans la peau. Combiné avec la chaleur et l'humidité, vous avez la recette parfaite pour une infection vaginale possible. Choisissez des fibres naturelles et évitez de porter des vêtements ajustés pendant de longues périodes de temps.

À FAIRE : Essuyez-vous de l'avant vers l'arrière.

C'est très facile de transférer des bactéries de l'anus au vagin si on s'essuie de l'arrière vers l'avant, alors assurez-vous de ne jamais briser cette règle. Utilisez du papier de toilette non parfumé et sans colorants afin d'éviter les irritations.

NE PAS FAIRE : Utiliser des fragrances ou désodorisants pour parfumer vos parties intimes.

Chaque vagin dégage une odeur unique, et à moins d'un problème, l'odeur n'est pas censée être désagréable. Une forte odeur peut être un signe d'infection.

À FAIRE : Utilisez un produit apaisant après avoir épilé vos poils pubiens.

Que vous choisissiez de vous raser, ou vous épiler à la cire, à la crème épilatoire ou de toute autre façon, assurez-vous de toujours hydrater votre peau avant la procédure, et appliquez un produit naturel apaisant sur la zone afin de prévenir toute irritation cutanée.

NE PAS FAIRE : Passer une journée entière avec le même protège-dessous.

Les protège-dessous ne sont pas destinés à être portés sur de longues périodes de temps. Tout comme les sous-vêtements en fibres synthétiques, les protège-dessous empêchent la peau de respirer et peuvent irriter votre peau et augmenter le risque d'infection. Il en va de même pour les serviettes sanitaires et les tampons, surtout en raison du sang menstruel qui reste en contact direct avec la peau. Changez toujours vos protège-dessous, serviettes sanitaires et tampons toutes les 3 à 4 heures, jusqu'au moment d'aller au lit et dès que vous vous levez.

À FAIRE : Tapoter plutôt que frotter.

Après la douche, utilisez une serviette propre et douce et tapotez doucement votre zone intime pour l'assécher complètement.

NE PAS FAIRE : Utiliser tout produit contenant des irritants ou des allergènes.

Et il en va de même pour les lotions, aérosols, bains moussants, etc. Les ingrédients qui font en sorte que vous devriez éviter les produits qui en contiennent incluent les détergents, les fragrances, les colorants, les produits chimiques agressifs et les agents de conservation.