Traiter la sécheresse vaginale

Avez-vous déjà ressenti une irritation dans la zone intime? Ou d'autres inconforts comme des démangeaisons, une sensation de brûlure (lors de la miction), un léger saignement après une relation sexuelle, de la douleur pendant la pénétration, de l'endolorissement ou de l'inflammation vaginale? Il se pourrait que vous souffriez de sécheresse vaginale.

Cette affection est un symptôme fréquent de la ménopause, mais elle peut affecter les femmes de tous âges. Les autres causes de cette affection sont les changements hormonaux qui peuvent survenir après l'accouchement ou pendant l'allaitement, pendant un traitement contre le cancer ou pendant la prise de certains médicaments.

Dryness can also be caused by stress and anxiety, excessive exercise, alcohol, caffeine or cigarettes. Even though vaginal dryness may seem like a minor irritation, it can seriously reduce the quality of life. Treating vaginal dryness is very important, not only for the physical well-being of women, but also for her emotional state and the health of the relationship. Here are some of the most common treatments that can help with this condition: La sécheresse peut aussi être causée par le stress et l'anxiété, l'exercice excessif, l'alcool, la caféine ou les cigarettes. Même si la sécheresse vaginale peut sembler n'être qu'une irritation mineure, elle peut grandement réduire la qualité de vie. Traiter la sécheresse vaginale est très important, non seulement pour le bien-être physique des femmes, mais également pour leur état émotif et la santé de leur relation avec leur partenaire. Voici certains des traitements qui peuvent aider à contrer cette affection.

Traitement par les œstrogènes

La principale raison derrière la sécheresse est la chute d'œstrogène, une hormone qui rend le vagin humide et élastique. Voilà pourquoi plusieurs traitements reposent sur la compensation des taux réduits d'œstrogènes naturels. L'hormonothérapie peut être administrée par voie orale, surtout si d'autres symptômes de la ménopause sont présents, par voie topique (timbres hormonaux) ou par voie vaginale.

Les traitements d'œstrogènes vaginaux sont disponibles sous forme d'anneau, de comprimés ou de crème. Toutefois, il est important de savoir que l'hormonothérapie peut souvent causer des effets secondaires très inconfortables, voire dangereux, comme un risque plus élevé d'AVC et de caillots sanguins. Parlez à votre gynécologue avant de prendre une décision et donnez une chance aux traitements alternatifs qui peuvent être efficaces tout en demeurant sécuritaires.

"Traiter la sécheresse vaginale est très important, non seulement pour le bien-être physique des femmes, mais également pour leur état émotif et la santé de leur relation avec leur partenaire."

Traitements sans œstrogènes

Plutôt que d'opter pour l'hormonothérapie, vous pourriez décider d'essayer un hydratant vaginal qui gardera les tissus vaginaux humides et élastiques si employés régulièrement, vous soulageant ainsi des symptômes comme l'irritation, la sensation de brûlure ou l'endolorissement qui ne sont pas liés aux relations sexuelles.

Les femmes peuvent ressentir une sécheresse vaginale et des relations sexuelles douloureuses si elles ne sont pas suffisamment excitées - or, les préliminaires sont importants si on souhaite prévenir ces inconforts. Cependant, les lubrifiants peuvent réduire la friction causée par la pénétration et peuvent offrir un soulagement temporaire de la douleur pendant les rapports sexuels. Ils peuvent être à base d'eau, de silicone ou d'huile (n'oubliez pas que les lubrifiants à base d'huile ne doivent pas être utilisés avec les condoms en latex car ils peuvent les briser et vous laisser exposés aux infections transmises sexuellement ou une grossesse non planifiée).

La principale différence entre les lubrifiants et les hydratants est que les hydratants peuvent offrir un effet à plus long terme, tandis que les lubrifiants sont utilisés avant une relation sexuelle, pour soulager temporairement la douleur et la friction.