Visitez le gynécologue

Les visites chez le gynécologue font partie de la vie des femmes. Pendant la période de reproduction, les femmes devraient voir leur médecin aussi souvent que nécessaire. Les femmes enceintes, par contre, doivent se soumettre à des visites médicales régulières. Si vous ne vous sentez par à l'aise avec l'examen gynécologique, ou si vous vous préparez pour votre première visite chez le gynécologue, jetez un coup d'œil aux choses auxquelles vous pouvez vous attendre lorsque vous visitez votre gynécologue.

Antécédents médicaux

Premièrement, le médecin ou l'infirmière vous posera une série de questions afin d'établir vos antécédents médicaux le plus précisément possible. Les questions concerneront votre santé générale, toute affection chronique ou génétique, ainsi que votre mode de vie et vos habitudes, comme si vous buvez ou fumez.

Ils vous questionneront sûrement au sujet de votre cycle menstruel, quand vous avez eu vos premières règles, combien régulier est votre cycle et si vous avez de fortes crampes pendant vos saignements. Les questions couvriront aussi si vous avez déjà eu une MTS, tout traitement antérieur et si vous prenez des contraceptifs. Ne soyez pas gênée - toute l'information que vous partagez avec votre médecin est confidentielle et l'aidera à créer un portrait plus précis de votre santé reproductive. Si vous avez des questions, c'est maintenant le moment de les poser.

Examen gynécologique

On vous demandera de retirer vos sous-vêtements, de vous assoir sur le lit d'examen et de placer vos pieds sur les étriers pour que vos jambes soient écartées, permettant au médecin de faire l'examen de votre zone intime. Prenez une bonne respiration et installez-vous le plus confortablement possible - la chose la plus importante est de relaxer. De cette façon, l'examen ne sera que légèrement inconfortable et devrait être indolore.

L'examen comme tel consiste en une inspection visuelle externe et l'insertion du spéculum (un outil de métal qui ouvre le vagin et qui la tient ouverte pendant l'examen). Le médecin inspectera manuellement le vagin, l'utérus et les ovaires, après quoi il pourrait faire un frottis vaginal et/ou cervical. Le frottis peut fournir un aperçu détaillé de la flore vaginale et des infections possibles.

"Prenez une bonne respiration et installez-vous le plus confortablement possible - la chose la plus importante est de relaxer. De cette façon, l'examen ne sera que légèrement inconfortable et devrait être indolore."

Le test de Papanicolaou (Pap Test)

L'examen peut aussi comprendre un test de Papanicolaou (également connu sous les noms de Pap test ou frottis), qui peut détecter des changements cancéreux ou précancéreux au niveau du col de l'utérus. Le médecin prendra un frottis du col de votre utérus, qui sera subséquemment analysée sous microscope pour déceler toutes anomalies.

Dépistage des MTS

Toutes les femmes sexuellement actives devraient régulièrement subir des épreuves de dépistages des MTS - certaines de ces épreuves sont effectués par frottis vaginal, tandis que d'autres exigent une prise de sang.

Finalement, votre médecin devrait vous expliquer tous les résultats des épreuves que vous avez passés, vous prescrire un traitement approprié et expliquer le traitement ainsi que tout changement que vous pourriez devoir (temporairement ou définitivement) apporter à votre mode de vie. Si vous avez des questions ou inquiétudes, n'hésitez pas à en parlez au médecin. Votre professionnel de la santé devrait être poli, patient et ouvert aux questions.